Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sous-espèce du Moucherolle vermillon, cet oiseau est endémique des îles Galápagos. Il présente un fort dimorphisme sexuel, le mâle présentant une couleur rouge vermillon sur la tête et le ventre alors que la femelle à le dos gris-brun, le ventre couleur pêche et une gorge gris très clair. L'histoire de cet oiseau, aussi surnommé l'oiseau sorcier (pájaro brujo), est à la fois triste et tellement typique des îles Galápagos. Alors qu'il était tranquille, sur son île, loin des problèmes du continent, vint l'Homme terrible comme d'habitude, avec son cortège de plantes et d'animaux envahisseurs. Rapidement les rats ont envahi ces terres vierges de mammifères terrestres et ont commencé à manger tout ce qu'ils trouvent à leur porté, notamment les œufs des fameuses tortues terrestres. L'Homme, un autre, toujours terrible mais pas forcément mal intentionné, se penche alors sur la question et, voyant que la lutte corps à corps contre le rongeur affamé semble voué à l'échec, il décide de combattre le feu avec du feu. Il importe donc une espèce d'oiseau qui est un prédateur naturel du rat. Malheureusement l'oiseau se désintéresse rapidement du rat et trouve une proie beaucoup plus facile à repérer, notre pauvre Moucherolle vermillon nain. Ceci explique pourquoi cet oiseau est devenu l'un des emblèmes de la protection des espèces endémiques aux Galápagos. En attendant qu'ils arrivent à trouver une solution à ce nouveau problème, je vous propose une jolie photo d'un mâle aux couleurs flamboyantes qui s'est gentiment posé près de moi aujourd'hui.

(A95) Moucherolle vermillon nain des Galápagos (Pyrocephalus rubinus nanus)
Tag(s) : #Moucherolle vermillon nain, #Pyrocephalus rubinus nanus, #Pajaro brujo, #Faune des Galapagos

Partager cet article

Repost 0